ILS EN PARLENT

Séverine balavoine - Auteur

J'ai rencontré "Open Your Mind" lors du salon du livre à Paris. J'ai été emportée dans un tourbillon de bonne humeur et de rire afin de relever le challenge "J'aime, j'aime pas" en langue des signes. Ca n'était pas prévu mais l'expérience était très agréable et j'ai pu rencontrer une personne dont les valeurs correspondent aux miennes. Un très bon moment passé en sa compagnie.

Les papiers de Mrs Turner

Dès que j’ai entendu parler du challenge, j’ai tout de suite voulu y contribuer, en ayant une petite pensée pour ma sœur. Il y a quelques années, elle est devenue aphone, sans réelle raison. Les médecins ne trouvaient pas la cause. En étant professeur d’Histoire Géo dans un collège, il était difficile pour elle de continuer à travailler. On a fait des recherches, et on a fini par acheter un livre qui parlait d’une maladie : la dysphonie spasmodique. 

Entre temps, et voici le lien avec le challenge, elle avait pensé à continuer d’enseigner, mais en apprenant la langue des signes. La maladie diagnostiquée, elle est devenue prof documentaliste, n’ayant pas récupéré vraiment sa voix. Elle parle aujourd’hui à ses élèves grâce à un micro.

La langue des signes étant une langue qu'entendants et sourds peuvent comprendre, j’ai trouvé important d’en connaitre certain termes. Et depuis le challenge, j’en ai appris des nouveaux. Merci d’avoir déclenché le déclic, pour que je commence mon apprentissage !

Jimmy Biz - Comics Corner

J'ai découvert Openyourmind via Danielle, il y a quelques semaines et ce que j'ai appris et découvert sur la langues des signes est très intéressant. Je n'ai pas besoin de la lsf au quotidien mais c'est fou comme cela peut être utile : mon fils d'un an et demi s'exprime avec des mots et des signes et dans mon métier je peux être amené à interagir avec des sourds. En bref, Open you rmind fait un super boulot pour rapprocher les personnes et faire découvrir avec passion la lds.

Emma Green  - Auteur

Ce fut une jolie rencontre et l’occasion, pour nous qui tentons de faire passer des émotions par l’écriture, de découvrir un autre moyen de partage, tout aussi expressif... Cette expérience nous a même donné envie d’apprendre plus de mots en langage des signes !

Dans notre roman « PS : Oublie-moi », on a justement essayé de mettre en avant des humains « différents », avec parfois des handicaps, des blessures, des maladies ou des particularités physiques qui les rendent atypiques... Mais ni moins beaux ni moins forts !
Notre message : apprendre à s’aimer soi-même est un premier pas pour mieux aimer les autres. Et faire de sa différence un atout, une richesse, la partager plutôt que la cacher, ça participe au vivre-ensemble et à la visibilité. 
Qu’on est beaux quand on s’aime, tous ! Et qu’on est forts quand on apprend à se regarder avec amour... 

 

Akinea Cosplay & Art

Lors d’un événement « Avengers » au comics corner j’ai rencontré « open your mind ». J’étais venue cosplayée et j’ai vu quelques cosplayers présent en train d’apprendre la lsf pour une vidéo. Danielle m’a proposé de participer et c’est avec plaisir que j’ai accepté. Elle nous a appris à signer plusieurs mots au cours de la journée, c’est une personne très gentille, qui communique sa passion pour la lsf et nous donne envie d’apprendre dans la bonne humeur.

Lhattie Haniel - Auteur

Je suis bienheureuse d'avoir contribué à ce nouveau challenge pour que la langue des signes traverse tous les réseaux sociaux. Le monde entier devrait pouvoir se signer afin de ne laisser aucune personne dans l'isolement de la surdité. C'est une cause qui m'affecte et c'est pourquoi j'ai eu le désir d'écrire au printemps dernier une courte romance intitulée "D'un simple signe, je t'aime" et qui devrait voir le jour prochainement. Je remercie Open your mind de m'avoir à nouveau sollicité et de l'avoir fait au Festival du Livre Romantique au côté de ma fille qui signe également. Un prochain challenge LSF ? C'est clair que je suis fin prête pour ce nouveau défi !